La maison communale

08/02/2019

Erigée en 1864 au centre du bourg, suivant les plans de l'architecte verviétois Toussaint Cournet, la maison communale de Stembert présente les caractéristiques distinctives des maisons communales, à savoir un fronton triangulaire et un escalier à volées convergentes.

Ses dimensions sont imposantes. Alors que la plupart des maisons communales environnantes possèdent trois travées, celle de Stembert en compte neuf. La travée médiane est surplombée par un fronton triangulaire sur lequel est gravée la date de construction (1864).

Des travaux d'agrandissements ont été entrepris en 1954 par les architectes Gaston Marchot et Robert Büsch.

Construit sur un haut soubassement, le bâtiment en brique se dresse sur deux niveaux. De grandes baies à l'arc en plein cintre illuminent le rez-de-chaussée. Le premier étage est éclairé par des ouvertures rectangulaires dont les appuis de fenêtre se prolongent en un bandeau continu.

L'escalier donnant accès au bâtiment n'est pas d'origine. La porte d'entrée se trouve au niveau de la travée centrale. Elle est entourée d'un panneau rectangulaire en pierre de taille qui se prolonge jusqu'à l'appui de fenêtre du deuxième niveau. Ce panneau est interrompu par un lamier, au-dessus duquel est gravée l'inscription « Maison commune »

Depuis la fusion des communes, la maison communale de Stembert abrite désormais l'école communale, dénommée « Ecole Pierre Rapsat ».

Avant l'érection de cette bâtisse de la 2e moitié du XIXe siècle, la maison communale de Stembert se trouvait Place du Perron.